Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des questions ?

Bienvenue sur ce blog, réalisé à l'occasion de l'exposition Jeu de construction, à la Galerie des enfants du Centre Pompidou, du 16 février au 9 mai 2005.

Grâce à ce blog, j'espère vous permettre de mieux comprendre mon travail, et surtout avoir la possibilité de dialoguer avec vous, et recueillir vos impressions.

Paul Cox

 

Ps : N'hésitez pas à laisser vos commentaires, ils seront validés au plus vite !

Bienvenue !

  • "Pourquoi je ne peux pas voir mon commentaire ?"

Les commentaires sur ce blog sont "modérés" : cela signifie qu'ils doivent être validés, et éventuellement modifiés avant d'être visibles. En effet, ce blog est accessible aux enfants, dans l'exposition : nous devons donc vérifier ce qui est publié !

  • "Pourquoi je ne peux pas suivre un lien internet ?"

Si vous êtes connecté au blog depuis la Galerie des enfants, vous ne pourrez pas surfer librement sur internet... Une seule solution pour profiter de tous les liens : revenir depuis un autre accès internet sur www.paulcox.centrepompidou.fr.

9 mai 2005 1 09 /05 /mai /2005 00:00
"Un architecte et ses livres": c'est le sous-titre du beau livre que Catherine de Smet consacre aux ouvrages de Le Corbusier chez Lars Müller. Sur l'une des jaquettes reproduites ("U.N. headquarters - practical application of a philosophy of the domain of building") figure un dessin que je retrace ici



et qui retient mon attention pour sa parenté avec mes voeux de l'an 2001 que je montrais l'autre jour:




Le premier titre de mon livre "Cependant" était "Un Tout" et j'en avais esquissé au début de mes recherches une première mise en forme qui n'est pas très éloignée de ce qui précède




ni de la couverture de cette amusante encyclopédie




qui contient en outre - c'est sans rapport avec ce que je viens d'écrire, mais avec Broodthaers que je citais hier - cette belle image qui m'a toujours semblé être la transposition flottante de sa Salle Blanche:




Catherine de Smet m'avait parlé des livres de Le Corbusier, que je ne connaissais pas, et m'avait montré notamment ses "Plans de Paris"




quand je lui avais présenté mes recherches pour le Coxcodex, car elles lui paraissaient avoir avec les premiers une lointaine parenté formelle:



 
Demain on démonte à la fois l'exposition du Centre Pompidou et la classe-chantier. Nul doute que les enfants, retrouvant leur salle restaurée en l'état originel, la redécouvriront avec autant de surprise que lorsque l'on regarde sa chambre à l'envers, couché au sol et tâchant de voir le plafond comme un nouveau plancher.






 
Ceci me fait penser évidemment à Kandinsky, et à la célèbre anecdote racontée dans ses "Souvenirs" selon laquelle c'est en rentrant un soir dans son atelier, où une de ses propres toiles était posée à l'envers et dont "l'extraordinaire beauté embrasée d'un rayonnement intérieur" le bouleversa, qu'il eut l'intuition de son oeuvre abstraite. Je pense aussi à Baselitz et, dans un tout autre registre, à cette curieuse librairie de bandes dessinées non loin de chez moi où tous les livres, dans la vitrine, sont méthodiquement présentés à l'envers:




Me promenant ce matin, j'ai photographié cette jolie fleur qui tombe, si je puis dire, fort à propos:




ainsi que cette péniche transportant des montagnes




dont j'évoquais l'autre jour le souvenir.

Promenade fructueuse: j'ai aussi ramené du marché cette étrange structure (servant, je crois, à emballer des pamplemousses) qui ressemble à la fois à un viillage d'igloos (du Groenland évidemment, vu leur couleur) et à une sculpture de Louise Bourgeois:



L'exposition touchant donc à sa fin, je me propose de vous livrer maintenant un résumé du livre d'or mis à la disposition du public, depuis les avis dithyrambiques




jusqu'aux opinions les plus sévères




en passant par le doute,




la paradoxale louange muette (lointaine cousine du non-anniversaire d'Alice),






 
ou encore l'interrogation théorique:




D'autres témoignent d'une sorte de révélation,




d'autres encore de la découverte des contraintes du matériau,




un autre enfin me prodigue un utile conseil:




Pour conclure, et puisqu'il a été question de points de vue, voici un aperçu du dessous des tables de l'exposition, que je crois n'avoir pas encore montré:




A demain.



Partager cet article

Repost 0
Published by Cox - dans paulcox
commenter cet article

commentaires

marine 16/06/2005 20:44

c'est vraiment génial les commentaires des enfants, il n'y a pas plus sincère, meme quand leurs pensées sont embrouillées!

et on gagne (beaucoup d'argent) a etre connu?

marine 16/06/2005 20:38

c'est vraiment très intéressant à lire, les enfants ils disent vraiment ce qu'il pense, meme quand c'est embrouillé!

tronbinoskop 27/05/2005 13:43

j'avais pas vu, mais il y a une invitation posée sur la table...