Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des questions ?

Bienvenue sur ce blog, réalisé à l'occasion de l'exposition Jeu de construction, à la Galerie des enfants du Centre Pompidou, du 16 février au 9 mai 2005.

Grâce à ce blog, j'espère vous permettre de mieux comprendre mon travail, et surtout avoir la possibilité de dialoguer avec vous, et recueillir vos impressions.

Paul Cox

 

Ps : N'hésitez pas à laisser vos commentaires, ils seront validés au plus vite !

Bienvenue !

  • "Pourquoi je ne peux pas voir mon commentaire ?"

Les commentaires sur ce blog sont "modérés" : cela signifie qu'ils doivent être validés, et éventuellement modifiés avant d'être visibles. En effet, ce blog est accessible aux enfants, dans l'exposition : nous devons donc vérifier ce qui est publié !

  • "Pourquoi je ne peux pas suivre un lien internet ?"

Si vous êtes connecté au blog depuis la Galerie des enfants, vous ne pourrez pas surfer librement sur internet... Une seule solution pour profiter de tous les liens : revenir depuis un autre accès internet sur www.paulcox.centrepompidou.fr.

31 mars 2005 4 31 /03 /mars /2005 00:00
Arrivée à destination, ce matin, de mes Toiles de Jouy à la Ferme du Buisson, à Noisiel, dans l'exposition organisée par Pierre di Sciullo, "Ecrire à voix haute". Voici deux vues de l'installation en cours (les éclairages ne sont pas définitifs).



Grand regret: je ne pourrai pas être présent au vernissage, puisque nous partons au Japon demain. Du coup, je ne serai pas de la partie non plus à Prague, où Franck Bordas inaugure, demain je crois, sa double exposition au Centre culturel français et au musée Kampa. Une pensée pour lui ce matin en passant aux alentours de Saulieu par ce village au nom de rêve pour un lithographe:




Il y a quelque temps je citais cette phrase de Le Corbusier, qui sur le moment ne me paraissait pas très claire: "La rue courbe est le chemin des ânes, la rue droite le chemin des hommes". Or ce matin j'ai compris, en regardant les deux zones circulaires d'herbe usée où nos deux ânes s'ébrouent,




que du moins sur ce point Le Corbusier n'avait pas raison: quoi de plus rectiligne et de plus rationnel en effet que cette espèce de terrain de base-ball aux aires rondes reliées par des sentiers bien droits?Je suis d'autant plus touché par ces traces qu'elles me rappellent étonnamment certains tableaux que je peignais il y a plus de dix ans et qui figuraient des grands jardins à la française:




A propos d'équidés, et en guise d'architecture du jour, cette curieuse petite maison destinée, à en croire son emplacement, à nos amis les chevaux.





A demain.


Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Cox - dans paulcox
commenter cet article

commentaires

semere 24/06/2005 01:05

Bonjour , je suis votre travail depuis quelques temps déjà, et je viens de découvrir ce jeu de construction quotidien; c'est un vrai plaisir d'y venir chaque jour et d'y découvrir vos œuvres au jour le jour...
une bonne adresse à garder !

le B. 31/03/2005 14:45

Bonjour , je suis votre travail depuis quelques temps déjà, et je viens de découvrir ce jeu de construction quotidien; c'est un vrai plaisir d'y venir chaque jour et d'y découvrir vos œuvres au jour le jour... une bonne adresse à garder !

guillaume 31/03/2005 09:04

euh, on vous souhaite un bon voyage...à tous les deux !g.

poulain 31/03/2005 09:02

bonjour Paul,on te souhaite un bon voyage !