Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des questions ?

Bienvenue sur ce blog, réalisé à l'occasion de l'exposition Jeu de construction, à la Galerie des enfants du Centre Pompidou, du 16 février au 9 mai 2005.

Grâce à ce blog, j'espère vous permettre de mieux comprendre mon travail, et surtout avoir la possibilité de dialoguer avec vous, et recueillir vos impressions.

Paul Cox

 

Ps : N'hésitez pas à laisser vos commentaires, ils seront validés au plus vite !

Bienvenue !

  • "Pourquoi je ne peux pas voir mon commentaire ?"

Les commentaires sur ce blog sont "modérés" : cela signifie qu'ils doivent être validés, et éventuellement modifiés avant d'être visibles. En effet, ce blog est accessible aux enfants, dans l'exposition : nous devons donc vérifier ce qui est publié !

  • "Pourquoi je ne peux pas suivre un lien internet ?"

Si vous êtes connecté au blog depuis la Galerie des enfants, vous ne pourrez pas surfer librement sur internet... Une seule solution pour profiter de tous les liens : revenir depuis un autre accès internet sur www.paulcox.centrepompidou.fr.

21 mars 2005 1 21 /03 /mars /2005 00:00
Ce matin, pris livraison de mes Toiles de Jouy fraîchement imprimées - les voici qui finissent de sécher:



Reste maintenant à les tendre sur les châssis qui attendent dans l'atelier




puis à peindre en dernier mes grandes taches roses - ce sera pour jeudi.

Voici, pour comparaison, une authentique toile de Jouy:



Mais avant cela, il faut que je travaille encore à mon projet pour la "classe-chantier" que j'évoquais hier - il s'agit d'une très belle idée, initiée par Alain Goulesque à Blois: pendant une semaine entière, une classe travaille à la réalisation d'un projet avec un artiste. Des chantiers ont été ainsi menés avec Olivier Blanckart, Jean-Paul Thibeau et Alain Biet. J'ai l'idée d'accompagner les enfants dans la construction d'une sorte d'architecture intérieure modifiant radicalement l'aspect de leur classe, une sorte de Merzbau à partir d'un vocabulaire limité que je leur proposerai.
A la recherche d'idées, ma méthode consiste souvent à imaginer déjà le titre que je pourrais donner au projet en gestation - j'ai ainsi songé à "Chantier en cours", avec l'idée que le chantier pourrait continuer de proliférer après mon départ, ou encore, en pensant au mot "classe": "Penser/classer", en référence au livre de Pérec ("Comment je pense quand je pense , comment je pense quand je ne pense pas? En cet instant même, comment je pense quand je pense à comment je pense quand je pense?") - je pense aussi à la préface de Foucault dans "Les mots et les choses" qui cite Borges évoquant "une "certaine encyclopédie chinoise" où il est écrit que "les animaux se divisent en a) appartenant à l'empereur, b) embaumés, c) apprivoisés, d) cochons de lait, e) sirènes, f) fabuleux, g) chiens en liberté, h) inclus dans la présente classification, i) qui s'agitent comme des fous, j) innombrables, k) dessinés avec un pinceau très fin en poils de chameau, l) et caetera, m) qui viennent de casser la cruche, n) qui de loin semblent des mouches"."



En tout cas, pas mal de classements déjà pour ma réflexion sur ce projet - et toujours ma bonne vieille méthode: idées notées pêle-mêle sur le papier, puis découpées en languettes, rangées par ordre de préférence (1=bonnes, 2=moyennes, 3=pas terribles - pas beaucoup d'espoir pour ces dernières!) et regroupements: beaucoup d'idées s'additionnent pour en enrichir une, plus générale - ce dont témoignent les flèches vertes, ajoutées après coup, sur ma feuille (la réflexion comme jeu de construction).



N'étant pas à Paris, je n'ai pu aller prendre mes photos quotidiennes de l'exposition. Pas d'architecture du jour, donc, mais ceci, observé ce matin en allant à l'imprimerie:




(je recommande au propriétaire de cette maison la plus grande prudence lorsqu'il descend à la cave!)

A demain.


Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Cox - dans paulcox
commenter cet article

commentaires

SARAH 25/03/2005 15:18

je vous admire et un jour jaimerais bien vous rencontre merci je vous adore gros bisous sarah

Anne-Marie VIERGE 22/03/2005 14:21

chaque jour j'attends avec impatience ce "blog". Il apporte plein d'idées et de réflexion à la vieille-et-permanente apprentie peintre que je suis. j'ai commencé à lire "le maître ignorant". Je trouve que ça recoupe le point de vue que la pratique et l'expérience ont primauté sur la théorie. Idée à laquelle j'adhère, mais que je n'applique pas toujours, loin s'en faut. Par contre me rends de + en + souvent compte que lorsque l'on commence un dessin, une peinture ou autre, si l'on veut l'enfermer dans le carcan d'un projet "tout ficelé" ... on peut être sûr que le résultat sera lui aussi étriqué. Si l'on se "lâche", on fait plein d'essais, on ne sacralise pas, on a plus de chance de trouver plein de choses intéressantes et de construire (j'appelle ça "la théorie du patchwork"). (d'ailleurs c'est pour tout comme ça dans la vie).Bon à demain.

bizet 22/03/2005 13:56

bonjour Monsieur Cox, bonjour Paul, bonjour Paul Cox,il me semble que je vous ai vu hier à la galerie des enfants vers 14h00 en coup de vent, oui oui.... c'était bien vous...j'ai dévoré votre blog du 9 février au 20 mars, j'ai même demandé une chaise pour prendre mon temps confortablement, les cris des enfants ne m'ont pas vraiment deconcentré sauf quand ça faisait patatra et que la petite fille était toute généé d'avoir tout fait tomber alors que ça fait partie de la règle du jeu et qu'il vaut mieux en rire; moi je saisis toutes les occasions pour rire.Donc j'aime beaucoup votre façon de travailler, ça donne très envie de créer aussi et de chercher pour ça. J'aime bien le coq à l'âne ponctué de références, on ne s'ennuie jamais, tout s'enchaîne avec évidence, c'est musical.Et ça m'a fait plaisir aussi de lire mes préocupations dans les vôtres ou celles de Cézanne qui traite "la nature en terme de sphères, de cylindres et de cônes"; j'ai fait une série de 5 vidéos dans lesquelles je compose, je défaits, je chamboule, j'empile, j'emboîte des tables, des chaises, des fauteuils, des socles... dans un musée, un chantier, une salle de classe, d'attente, de réunion; c'est vraiment jouissif de jouer avec les formes.Merci de partager vos pensées journalières,à bientôt,MArion, étudiante aux Arts Décoratifs de Strasbourg en graphisme, 5ème année, celle du diplôme.