Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des questions ?

Bienvenue sur ce blog, réalisé à l'occasion de l'exposition Jeu de construction, à la Galerie des enfants du Centre Pompidou, du 16 février au 9 mai 2005.

Grâce à ce blog, j'espère vous permettre de mieux comprendre mon travail, et surtout avoir la possibilité de dialoguer avec vous, et recueillir vos impressions.

Paul Cox

 

Ps : N'hésitez pas à laisser vos commentaires, ils seront validés au plus vite !

Bienvenue !

  • "Pourquoi je ne peux pas voir mon commentaire ?"

Les commentaires sur ce blog sont "modérés" : cela signifie qu'ils doivent être validés, et éventuellement modifiés avant d'être visibles. En effet, ce blog est accessible aux enfants, dans l'exposition : nous devons donc vérifier ce qui est publié !

  • "Pourquoi je ne peux pas suivre un lien internet ?"

Si vous êtes connecté au blog depuis la Galerie des enfants, vous ne pourrez pas surfer librement sur internet... Une seule solution pour profiter de tous les liens : revenir depuis un autre accès internet sur www.paulcox.centrepompidou.fr.

11 février 2005 5 11 /02 /février /2005 00:00
Longue, longue journée à nouveau, passée à coller sur les murs mes milliers de gommettes et de vignettes. Petit à petit Beaubourg se vide. Ca y est, tout le public est parti. Après la rumeur du jour, un calme incroyable. Aude et moi on s'arrête un instant pour dîner, car tout à l'heure nous attend encore tout cet ensemble d'images à poser, disposées ici sur la petite table

orange de l'entrée.











Au menu: raviolis chinois (les meilleurs de Paris - nous sommes fin connaisseurs - achetés à deux pas du Centre, rue au Maire) accompagnés d'une bouteille du meilleur blanc (du Saint-Véran) franchement méritée. Il y a tellement de tables dans l'espace en cours d'installation! Nous hésitons longuement avant de choisir la vert sombre.



Curieuse impression que de dîner ainsi dans ce vaste paquebot désert. Cela me rappelle les Marx Brothers aux grands magasins (mais j'essaierai de mieux me tenir qu'eux!). Justement, sur le mur quasiment fini - en voici un aperçu:



j'ai collé dans un coin cet incroyable juxtaposition du visage de Harpo et d'une gargouille de la cathédrale d'Autun, non loin de laquelle je passe pas mal de temps, dans mon atelier de campagne.




La ressemblance est troublante! C'est amusant d'essayer de toujours tout comparer, de faire des rapprochements inhabituels entre ce que l'on observe et ce que l'on conserve dans sa mémoire.
Je suis en train de lire, sur la recommandation de mon cher ami Alain Goulesque qui dirige l'école d'art de Blois, dont je reparlerai certainement sous peu car un projet m'y attend bientôt, le merveilleux livre de Jacques Rancière "le Maître ignorant", et je tombais tout à l'heure sur ces mots: "l'élève doit tout voir par lui-même, comparer sans cesse et toujours répondre à la triple question: que vois-tu? qu'en penses-tu? qu'en fais-tu? et ainsi à l'infini."
Sur ces bonnes paroles, je me couche.
A bientôt (à demain).


Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Cox - dans paulcox
commenter cet article

commentaires

thessieux adrien 16/02/2005 19:23

Merci beaucoup ,c'était super . J'ai dessidé d'écrir un livre avec des histoires ``GORES`` macarons