Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des questions ?

Bienvenue sur ce blog, réalisé à l'occasion de l'exposition Jeu de construction, à la Galerie des enfants du Centre Pompidou, du 16 février au 9 mai 2005.

Grâce à ce blog, j'espère vous permettre de mieux comprendre mon travail, et surtout avoir la possibilité de dialoguer avec vous, et recueillir vos impressions.

Paul Cox

 

Ps : N'hésitez pas à laisser vos commentaires, ils seront validés au plus vite !

Bienvenue !

  • "Pourquoi je ne peux pas voir mon commentaire ?"

Les commentaires sur ce blog sont "modérés" : cela signifie qu'ils doivent être validés, et éventuellement modifiés avant d'être visibles. En effet, ce blog est accessible aux enfants, dans l'exposition : nous devons donc vérifier ce qui est publié !

  • "Pourquoi je ne peux pas suivre un lien internet ?"

Si vous êtes connecté au blog depuis la Galerie des enfants, vous ne pourrez pas surfer librement sur internet... Une seule solution pour profiter de tous les liens : revenir depuis un autre accès internet sur www.paulcox.centrepompidou.fr.

9 février 2005 3 09 /02 /février /2005 00:00
 (comme dirait Bergson)



ou:

pour se jeter à l’eau





Je commence ce soir le premier chapitre de ce blog - exercice très inhabituel: je prends depuis toujours beaucoup de notes, mais sous une forme incompréhensible, sans doute, sinon de moi seul, et constituées davantage d’images que de textes.
Je vais imaginer que j’écris des lettres à quelqu’un que j’aime, et à qui j’ai envie de livrer le détail de tous mes travaux en cours.
Sans doute y aura-t-il dans ce journal beaucoup de citations. Par exemple le titre de ce premier chapitre en comporte une. Je ne suis pas sûr de l’exactitude de ces citations, car elles seront le plus souvent faites de mémoire. La citation, c’est une excellent «prétexte» (ce qui vient avant le texte, ce qui amène le texte). Un auteur que j’aime plus que tous, Montaigne, et qui faisait grand usage de citations, s’en expliquait ainsi : «Je ne dis les autres que pour mieux me dire moi-même». Et j’ai lu récemment que Jacques Lasalle, un homme de théâtre que j’aime beaucoup aussi, dispensait son enseignement à partir de citations, qui lui servaient de tremplins pour développer sa propre pensée.








Quant aux deux images dont j’orne ce premier titre, elles sont extraites de mon livre «Cependant... le livre le plus court du monde», publié aux éditions du Seuil. Le feu et l’eau: j’aime les contrastes, j’en reparlerai plus tard. Il y a beaucoup de choses dont j’aimerais parler plus tard: les cartes géographiques, les auteurs que j’aime - Töpffer en particulier, la musique (j’écoute en écrivant cette première livraison un magnifique opéra de Mozart; la Clémence de Titus), le hasard, la promenade, la lecture...


J’aimerais aussi montrer beaucoup d’images d’artistes que j’aime, mais,malheureusement il y a un souci: on n’a pas le droit de montrer librement sur internet toutes les images que l’on trouve dans les livres (je vis entouré de livres, que j’ouvre, aux pages que j’aime, étalés sur de nombreuses tables, et je passe beaucoup de temps à faire ce que j’appelle familièrement «de la doc», c’est-à-dire à regarder attentivement les livres de ma bibliothèque). Alors je décrirai le mieux possible ce que je ne peux montrer, ou je le dessinerai parfois .




Mais pour aujourd’hui, j’aimerais parler un peu de la préparation de l’exposition «Jeu de construction», dont la mise en place touche à sa fin (le vernissage a lieu dans quelques jours). Je suis en train de ranger mon atelier, et notamment toutes les feuilles de notes qui constituent le dossier «Beaubourg», fort à ce jour de plusieurs centaines de pages. Le voici:



 
Chacun de mes projets est toujours accompagné d’un dossier comme celui-là. J’y note tout, de manière assez méthodique. Cela commence, en général,par des listes



classées par catégories: P pour «possibilités» (tout ce que je pourrais faire, et parmi quoi il s’agira de choisir), M pour «Méthode» et où je note des moyens possibles de choisir parmi les très nombreuses idées notées dans P (le problème du choix parmi les milliers d’idées possibles est toujours une torture: j’y reviendrai), C pour «Critères» (par exemple; «il faut que ce soit fabriqué rapidement: le vernissage est dans quinze jours», ou «essayer de se mettre à la place de X, qui me commande ce travail» ou encore «faire quelque chose que j’aurais envie d’acheter si je le voyais dans une exposition» etc. etc.) et enfin MOD pour «Modèles», où je liste les noms des gens que j’admire sur le moment et dont la compagnie m’encourage (des noms qui revienne souvent: Töpffer, mais aussi Dubuffet, Sterne, Munch, et des centaines d’autres). J’aime bien cette idée de vivre en compagnie d’espèces d’anges gardiens, comme les gens qui ont sur leur bureau ou sur leur mur le portrait d’un personnage qu’ils admirent. Mon père, qui est musicien, me disait souvent ceci, quand j’étais enfant, et qui m’est resté: «Quand j’ai terminé de composer un morceau, me disait-il, j’imagine que l’on frappe à la porte, et que c’est Bach en personne qui entre, et à qui je présente mon morceau nouvellement composé: oserais-je seulement le lui faire entendre?»
Après ces pages de listes, mon dossier comprend de très nombreuses pages où se mêlent notes écrites et dessins, dont voici un exemple:


 
ou encore celui-ci




J’arrête là pour aujourd’hui ces indiscrètes révélations, car il faut que ne me couche pas trop tard pour terminer d’installer demain les choses sur les murs de l’exposition. A demain.



Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Cox - dans paulcox
commenter cet article

commentaires

Labrune 14/02/2005 14:21

Bon courage pour votre exposition et bravo pour cette initiative favorisant le feedback du public.

Traditionnellement frileuses à l'ouverture de leur communication, les institutions savent parfois modifier leur stratégie et leur politique comme dans le cas de votre blog qui est hébergé par les serveurs de Pompidou (leurs DNS en tout cas). A ce propos, cette initiative de blog provient de vous ou de Pompidou ?

--
A propos des notes et des documents préparant l'exposition, pourriez-vous indiquer quand ils seront disponibles, ces ressources étant d'une grande utilité pour tout le monde et ne circulent pas en général. L'acte créatif, la production spécifique n'accèdent pas à l'intersubjectivité et c'est bien dommage. Bravo encore pour ce début de partage intime, depuis la manière de classer vos matériaux, jusqu'à certaines références et réflexions sur le cadre général qui guide ce moment particulier qu'est la préparation d'une exposition.

Xav 09/02/2005 17:51

Je trouve la démarche d'écrire un blog en parallèle de l'exposition très intéressante.
En espèrent pouvoir lire beaucoup d'autres articles d'ici le vernissage dans une semaine...